jeudi 18 novembre 2010

Congrès FN

Appel à tout-e-s les antifascistes, antiracistes, anarchistes, autonomes, hackeus-e-s et autres gauchistes si affinités.

Les 15 et 16 janvier 2011, doit se tenir le congrès du F Haine au centre de congrès Le Vinci à Tours. Ce congrès doit être la passation de pouvoir entre le père (Jean-Marie) et la fille (Marine) au sein du clan Le Pen, entreprise familiale qui gère le Front National.

Pour nous ce congrès ne doit pas avoir lieu, ni à Tours ni ailleurs. Le renforcement de la xénophobie d'Etat que l'on a récemment observé ne peut nous empêcher de dénoncer également ses sources d'inspiration, c'est à dire l'extrême droite et son principal représentant.

Comme dans les années 30 en Europe, c'est en temps de crise que les nervis du capitalisme s'affairent à monter une partie des opprimés contre les autres. Si les batailles sociales ne portent pas leurs fruits, c'est un boulevard pour que le torrent de leur haine nauséabonde s'abatte sur nous tout-e-s. La lutte contre l'extrême droite passe d'abord par une lutte sociale car ils tentent d'occuper le terrain que nous leur avons laissé.

C'est la faillite de nos inactions qui leur laisse la voie libre.

Pourtant, nous comptons bien arracher ce qui nous a été pris depuis trop longtemps, c'est à dire la liberté de disposer de nos êtres, de nos corps, de nos vies, bref : de tout ce qui constituerait logiquement la condition humaine dans un monde solidaire, égalitaire, sans classes et sans frontières.

A Tours, comme dans d'autres villes en France et en Europe, les groupuscules d'extrême droite s'activent pour la stigmatisation de celles et ceux qui ne leur ressemblent pas, dont ils ont peur, par un repli « identitaire » qui cache difficilement leur haine des femmes (anti-IVG), des homosexuel-le-s (manif « anti-Gay Pride »), des religions (hormis, bien entendu, le catholicisme traditionaliste pédophile et négationniste).

Profaner des stèles dédiées aux enfants juifs et des tombes musulmanes en dit long sur leurs intentions morbides.

Par ailleurs, nous dénonçons la position du Maire de Tours, Jean Germain (PS), ainsi que celle du directeur du Vinci, qui ont déjà annoncé dans la presse locale leur bénédiction vis-à-vis de l'événement en question. De plus, un congrès du FN à Tours serait un retournement de l'Histoire: le silence des pantouflards municipaux est assourdissant.

En résumé, si toi aussi tu considères qu'une lutte antifasciste et anticapitaliste est nécessaire pour parvenir à détruire tout ce qui anéantit nos existences, alors saches que tu n'es pas seul-e et que nous emploierons tous les moyens nécessaires pour empêcher la tenue de ce congrès. Nous proposons que le 14 janvier 2011, nous fassions le siège du centre de congrès Le Vinci à Tours, dès 18H, au départ de la place Jean Jaurès. D'ici là, pour obtenir l'annulation, nous appelons à perturber tous les évènements prévus en ce lieu, ainsi qu'aux divers groupes et collectifs à agir dans leur ville.

Premier rendez-vous : le samedi 16 octobre à 15 heures devant Le Vinci à Tours (face à la gare SNCF).

COLLECTF ANTIFASCISTE 37

37antifa@gmail.com

http://caf-touraine.blogspot.com

2 commentaires:

Jean-Diego a dit…

Bonjour

Je voudrais simplement vous posez une question (parmi d'autres).

Ne pensez-vous pas que l'échec de l'intégration et de notre modèle social qui aide les nouveaux arrivants est lié à un flux d'immigration non régulé, avec comme conséquences les phénomènes de guetthoïsation et de mouvements de populations?

Savez vous que le gouvernement en place ainsi que son aile gauche ne prévoient rien pour diminuer le flux migratoire et continue à entasser les immigrés dans des habitations insalubres, et dans des quartiers qui ne leur laisseront pas d'autres choix que le repli identitaire ainsi qu'un apprentissage difficile de la langue française? Sans parler de leur perspectives d'avenir réduites d'entrée de jeu.

Pourquoi un tel acharnement contre le seul parti politique cohérent qui prend en compte cette réalité et qui mettra un terme aux mascarades sécuritaires de cet été? Car comme dit plus haut, Mr. le président se bat contre les effets de sa propre politique.

Ou bien soit, abattons le FN fasciste, et continuons à pleurer les conséquences tout en chérissant les causes.

Paul a dit…

Bonjour. Vous dites rendez vous le "16 octobre à 15 heures devant Le Vinci à Tours "
est ce qu'on pourrait avoir la date et l'heur exacte si- possible svp.

Salutation Antifasciste